fbpx

Gare de l'Est

PARIS

OCTOBRE 2019 : les jeudis 10 / 17 / 24 / 31

20h – Hall Saint Martin (gratuit)

FAKE est une performance électro-contée où les spectateurs sont équipés de casques audio et peuvent déambuler librement dans l’espace au son d’une fresque musicale composée en live. La pièce d’Henrik Ibsen Peer Gynt, librement (ra)contée, constitue la trame principale de ce spectacle. Vous choisissez votre trajet, votre rythme et votre attention au cœur de ce dispositif, en permanence entre le faux et le vrai, où les sons électroniques vous transportent dans une expérience sonore inouïe et déroutante qui transcende l’espace de la représentation.

sRevue de presse

 

Le Canard enchaîné :

“Il nous avait épatés en 2017 avec un “HAMLET” crépusculaire, mêlant la vidéo et la musique électronique, que portait l’immense Serge Merlin. Le metteur en scène et compositeur Wilfried Wendling s’attaque à un nouveau projet bizarroïde : “Peer Gynt”, d’Ibsen, mais… donné dans un lieu ouvert. On fonce !…”

M. P.

L’Humanité :

“Et puis la fréquence se brouille… la parole ininterrompue du journaliste laisse place à la voix d’Anne Alvaro qui paraît parvenir d’on ne sait quelles imperceptibles profondeurs et appelle Abbi Patrix. La voix, suave et grave lui répond en nous promettant de vivre une “expérience fantastique ou l’œil et l’oreille ne sont pas reliées”. Alors progressivement le monde alentour devient un observatoire incongru. Drôle monde de trolls. ”

Journal la Terrasse :

“Extraits d’émissions radiophoniques, motifs climatiques et percussifs, échanges avec les passants et les auditeurs, citations de monologues de Peer Gynt de Henrik Ibsen… Tout ici s’entrecroise, se complète et se superpose…”

Manuel Piolat Soleymat

Théâtres.com :

“Le spectateur écouteur lui aussi vit la performance au travers d’un casque et c’est bien là que réside toute la magie de la proposition, être isolé sur son ressenti, sur son écoute au milieu d’une foule dense et mouvante. L’expérience est étonnante, la concentration que l’écoute demande en ce lieu plein à craquer nous place dans une sorte de méditation, un état de relaxation et d’introspection rassérénant.”

Audrey Jean

De la cour au jardin :

J’ai donc vécu un moment passionnant, mélangeant beaucoup de disciplines artistiques, avec un vrai propos et de vrais questionnements.
Le fond et la forme sont au rendez-vous.
Une forme inhabituelle, on ne peut plus étonnante et intéressante.

Yves POEY

Conception et musique électronique live : Wilfried Wendling
Conteur : Abbi Patrix
Percussionniste : Linda Edsjö

Voix-irréelles : Anne Alvaro

Participations possibles de :
Julien Desprez
Louis Laurain
Musiciens de l’ONDIF
Cyprien Busolini
Carola Shaal
Maguelone Vidal
Julia Robert

Production déléguée : La Muse en Circuit, Centre national de création musicale

Coproduction :
La Compagnie du Cercle, direction Abbi Patrix,
Lieux publics – Centre national de création en espace public