fbpx

ARC de JULIEN DESPREZ

(titre provisoire)

Seul en scène pour arc électrique, électronique, avec guitare démembrée et podorythmie.

 

Arc est une performance révélant les liens intimes entre l’électricité et l’intensité des sentiments humains.

Grâce à un dispositif d’arcs électriques irradiant l’interprète et l’espace scénique, la scène se transforme en un objet organique et vivant, mettant en lumière l’électrification de nos vies, tant sur un plan technologique qu’émotionnel.
À travers ce lien entre courant électrique et émotions, Arc explore un des paradoxes de nos sociétés contemporaines : le besoin individuel de vivre de plus en plus intensément face à une hystérisation de la société produisant l’effondrement de cette même intensité.
À partir de ce paradoxe, Arc crée un vortex en tension permanente devant changer de forme pour ne pas s’effondrer et perdre de son intensité. Au sein de celui-ci, le temps se tord, se courbe, se densifie, se relâche, se compresse sous la perception du spectateur.

L’arc électrique, un phénomène sonore et visuel
Ce que l’on appelle ‘arc électrique’ est un phénomène durant lequel le courant électrique, passant d’un point à un autre de l’air, devient visible. Ce phénomène recouvre aussi bien l’étincelle électrique que l’éclair.
Julien Desprez crée, en collaboration avec Nicolas Canot, des instruments dont la base est un arc électrique. Le son et  la lumière sont générés directement par l’électricité elle-même. L’un des modules est exploitable sous une forme percussive, l’autre sous une forme polyphonique.

Les autres composants sonores
Voix, claquettes, guitare électrique, électronique, podorythmie dialoguent avec les arcs afin de leur donner une nouvelle dynamique. Cet ensemble hétéroclite se déplace à travers plusieurs territoires esthétiques.
De la pop la plus douce, à la noise la plus violente, la musique se construit à la manière d’un arc électrique se déplaçant dans l’air. Toujours à la recherche d’un chemin pour soutenir son intensité.

Distribution & Mentions légales

Julien Desprez, performance, composition et direction
Nicolas Canot, conception des arcs électriques et régie
Géraldine Foucault, oreille extérieure
Ana Rita Teodoro, regard extérieur, conception du costume

(line up provisoire)

Production déléguée : La Muse en Circuit – CNCM
Coproduction : Anis Gras – le Lieu de l’Autre (Arcueil) / Le Phare à Lucioles / Le M![lieu] / Le Sirque, Pôle National des Arts du Cirque / Collectif COAX / Murailles Music / Tempo reale
Avec le soutien d’Art Zoyd Studios – Centre de Création Musicale

Diffusion : Murailles Music

Agenda

2021-23

* du 06 au 11 décembre 2021 : La Muse en Circuit, Alfortville
* du 13 au 18 décembre 2021 : Anis Gras, Arcueil
* du 28 février au 03 mars 2022 : La Muse en Circuit, Alfortville
* du 29 mars au 10 avril 2022 : Phare à Lucioles, Sault
* du 09 au 11 mai 2022 : La Muse en Circuit, Alfortville
* du 11 au 15 juillet 2022 : La Muse en Circuit, Alfortville
* du 26/09 au 02/10 : résidence de recherche à Tempo Reale, Florence (IT).
* du 13 au 26 février 2023 : Le Sirque – Nexon
* du 24 au 28 avril 2023 : Why Note, Dijon

ARC by JULIEN DESPREZ

(tentative title)

Solo for electrical arc, electronics, with dismembered guitar and tap dance.

 

Arc is a performance revealing the intimate links between electricity and the intensity of human feelings. 

Thanks to a device of electrical arcs irradiating the performer and the scenic space, the stage is transformed into an organic and living object, highlighting the electrification of our lives. Both on a technological and emotional level.
Through this link between electric current and emotions, Arc explores one of the paradoxes of our contemporary societies: the individual need to live more and more intensely in the face of a hysterization of society producing the collapse of this same intensity.
From this paradox, Arc creates a vortex in permanent tension, always changing its shape in order not to collapse and lose its intensity. Within it, time is twisted, curved, densified, relaxed, compressed under the perception of the spectator.

The electrical arc, a sound and visual phenomenon
The so-called ‘electrical arc’ is a phenomenon during which the electric current, passing from one point to another in the air, becomes visible. This phenomenon covers both the electric spark and the lightning as well. Julien Desprez creates, in collaboration with Nicolas Canot, instruments whose base is an electrical arc; modules where the sound, as well as the light, are generated directly by electricity itself. One of the modules can be used in a percussive form, the other in a polyphonic form.

Other sound elements
Voice, tap dance, electric guitar, electronics dialogue with the arcs to give them a new dynamic. This heterogeneous ensemble moves through several aesthetic territories.
From the softest pop to the most violent noise, the music is built like an electrical arc moving in the air. Always looking for a way to sustain its intensity.

Distribution & Legal notices

Julien Desprez, performance, artistic direction & composition
Nicolas Canot, design of electrical arcs modules & stage manager
Géraldine Foucault, outer ear
Ana Rita Teodoro, outside view, costume design

(temporary line up)

Delegated production : La Muse en Circuit – CNCM
Coproduction : Anis Gras – le Lieu de l’Autre (Arcueil) / Le Phare à Lucioles / Le M![lieu] / Le Sirque, Pôle National des Arts du Cirque / Collectif COAX / Murailles Music / Tempo reale
With the support of Art Zoyd Studios – Musical Creation Center.
Broadcast : Murailles Music

Agenda

2021-23

* from 06 to 11 December 2021: La Muse en Circuit, Alfortville
* from 13 to 18 December 2021: Anis Gras, Arcueil
* from 28 février to 03 March 2022: La Muse en Circuit, Alfortville
* from 29 mars to 10 April 2022: Phare à Lucioles, Sault
* from 09 to 11 Mai 2022: La Muse en Circuit, Alfortville
* from 11 to 15 July 2022: La Muse en Circuit, Alfortville
* from 26 September to 02 October: Tempo Reale, Florence (IT)
* from 13 to 26 February 2023: Le Sirque – Nexon
* from 24 to 28 April 2023: Why Note, Dijon