Les Automates de Descartes

quatuor IMPACT

Les Automates de Descartes interroge la réalité de ce que l’on voit et de ce que l’on entend à travers quatre corps de musiciennes-machines.

S’appuyant sur les œuvres originales de différents compositeurs aujourd’hui, la démarche des interprètes est de travailler la relation entre le geste et le son, en jouant sur des illusions visuelles et sonores.
Avec des pièces de Alexandros Markéas, Simon Steen-Andersen, Natacha Diels, Alessandro Perini, Simon Løffler et Louise Hakim.

« Les Automates de Descartes » interroge la réalité de ce que l’on voit et de ce que l’on entend à travers quatre corps de musiciennes-machines. S’appuyant sur les œuvres originales de différents compositeurs d’aujourd’hui, la démarche des interprètes est de travailler la relation entre le geste et le son, en jouant sur des illusions visuelles et sonores. Le programme s’articule autour de six œuvres, dont deux créations, qui proposent une théâtralité gestuelle et sonore. Dans leurs interprétations, les musiciennes intègrent du déplacement, de la mise en espace, de la danse, de la parole… Elles utilisent également des pédales d’effets, des néons, des iphones et des bandes sonores.

Quatuor IMPACT
Violon : Szuhwa Wu | Violon : Irène Lecoq | Alto : Julia Robert | Violoncelle : Anaïs Moreau

Direction artistique : Julia Robert
Mise en scène, scénographie et costumes : Or Katz
Chorégraphie : Louise Hakim
Lumière : Baptiste Joxe
Son : Mathilde Genas

Partenaires et soutiens : Fondation Royaumont – Le Théâtre de Vanves – La Muse en Circuit – La DRAC Île-de-France – ARCADI Opéra/Danse & Arts numériques – Sabrina Durand, présidente de l’association Leidesis.

crédit : Or Katz

Performance

06_11_2018 to 07_11_2018
to 21:00

Théâtre de Vanves
12, rue Sadi Carnot 92170 Vanves

01 41 33 93 70