Ensemble 2e2m

© E. Kongs

L’Ensemble 2e2m, fondé en 1972 par le compositeur Paul Méfano, est l’un des plus anciens ensembles français consacré à la création musicale contemporaine. Depuis cette date, le sigle qui le désigne et qui signifie études et expressions des modes musicaux est devenu un acronyme – mieux, une devise, garante de pluralisme et d’ouverture. Sa longue histoire lui a permis de faire découvrir de très nombreux compositeurs français et étrangers, de créer un répertoire d’œuvres devenues des jalons, ainsi que de constituer un savoir faire, une culture à travers les générations d’interprètes qui s’y sont succédés. Manière de dire que l’Ensemble n’aura rien ignoré de ce qui s’est pratiqué depuis plus de quatre décennies.

Soutenu principalement par la Ville de Champigny-sur-Marne, le département du Val-de-Marne le Ministère de la Culture – Direction Régionale des Affaires Culturelles Ile de France, mais également par la Sacem et la Ville de Paris et la Région Ile-de-France, l’Ensemble 2e2m est soucieux que la diffusion des œuvres s’inscrive dans le tissu social.

En résidence depuis sa création à Champigny-sur-Marne, l’Ensemble a très vite été reconnu et invité sur les scènes nationales et internationales. La liste est longue des oeuvres que la formation a données en première audition et rejouées. Plus important semble le fait que 2e2m ait porté son effort sur toutes les générations de compositeurs sans omettre l’éventail de tous les styles. N’ayant jamais négligé le répertoire classique (Bach, Schubert, Liszt,…), moderne (Debussy, Ives, Ravel, Schönberg, Varèse et encore Webern,…) et récent (Jean Barraqué, Pierre Boulez, Sylvano Bussotti, John Cage, Morton Feldman, György Ligeti, Bruno Maderna, Olivier Messiaen, Luigi Nono, Karlheinz Stockhausen), l’Ensemble a par ailleurs créé plus de six cents partitions

Aussi impressionnant soit-il, ce nombre ne saurait dire l’originalité de la formation. Bien avant d’autres, 2e2m a révélé au public nombre de compositeurs qui sont considérés comme essentiels aujourd’hui : en 1974, c’est Brian Ferneyhough que l’Ensemble impose, ainsi que Luis de Pablo ; dès 1977, la formation joue la musique de Franco Donatoni (dont elle a créé six partitions) ; deux ans plus tard, elle découvre le talent de Pascal Dusapin ; dès 1980, elle s’intéresse à Sofia Goubaïdoulina, puis à partir de 1982 témoigne un vif intérêt pour Giacinto Scelsi et dès 1989 pour Toshio Hosokawa. L’Ensemble se produit aux festivals de Royan, la Rochelle, Metz, Strasbourg (Musica), Présences de Radio-France. 2e2m joue en Allemagne, en Espagne, en Angleterre, en Italie, au Japon, en Russie, à TaÏwan et dans les pays d’Europe centrale. La formation encourage de jeunes talents (Laurent Martin, Thierry Blondeau, Oscar Strasnoy, Franck Bedrossian, Jérôme Combier, Aureliano Cattaneo, Karim Haddad, Noriko Baba, Octavio Lopez,…). Elle investit la scène lyrique et restitue la voix des compositeurs bâillonnés par l’Histoire (Klein, Ullmann). De nombreux enregistrements témoignent de cette intense activité.

L’Ensemble 2e2m est un des acteurs les plus actifs de la création par le nombre de ses concerts, sa volonté constante de prospection et son intérêt pour de nouvelles mixités artistiques.