fbpx

Photos © Koen Broos

‘A-RONNE’
de Luciano Berio & Sébastien Roux
par Joris Lacoste & HYOID

‘Théâtre d’oreille’ : spectacle musical électronique sous casque à 8 voix

 

Luciano Berio a composé deux versions d’ ‘A-Ronne’ : la première pour cinq acteurs et la seconde pour huit voix. Joris Lacoste, metteur en scène du grand cycle L’Encyclopédie de la parole, propose une nouvelle version de cette dernière dans un format d’écoute actuel et électronique.
Conçue comme une sorte de documentaire musical d’après un poème d’Edoardo Sanguineti, cette pièce mêle des extraits et des allusions à une foule d’autres textes : traductions de la Bible, de La Divine Comédie de Dante, du Faust de Goethe, du Manifeste du parti communiste de Karl Marx et Friedrich Engels, ou encore des bribes de textes de Roland Barthes.

Un ‘théâtre d’oreille’
Dans cette nouvelle version, Joris Lacoste a souhaité donner sa pleine dimension à ce que Berio a appelé un ‘théâtre d’oreille’. Il le définit comme un type de spectacle dont ‘la théâtralité est proprement interne à l’expression vocale’.
Joris Lacoste précise : “Il n’y a pas de personnages à proprement parler, encore moins d’intrigue ou d’argument. Les phrases, les paroles, les voix (qui sont toutes amplifiées) sont les vrais personnages de la pièce. Le langage lui-même (les langues) est toute la narration, de A à Z (Z =“Ronne”). C’est en sorte un théâtre mental.”

Une version électronique sous casque jouant sur plusieurs modes d’écoute
Muni d’un casque sans fil, le spectateur entend une version d’A-Ronne augmentée d’un prologue électroacoustique composé par Sébastien Roux. “Cette pièce (d’une durée de 20 minutes) aura la fonction de placer le spectateur dans une écoute de type radiophonique qui au bout d’un moment le ferait tomber, presque comme par hasard, sur une retransmission live de la pièce de Berio. Elle explorera les ambiguïtés entre voix et électronique, voix amplifiées ou réverbérées dans l’espace, voix jouées dans le casque ou entendues ‘à travers’ le casque.” (Joris Lacoste)

Des lieux de représentation non conventionnels
“Le spectacle est conçu pour être donné non dans des théâtres conventionnels mais dans de grands espaces de type hangars vides ou parkings souterrains : l’écoute au casque permettra de jouer sur de grandes distances entre les spectateurs et les chanteurs, et entre les chanteurs eux-mêmes. Il s’agit d’explorer un écart entre ce qui est entendu (la même chose pour tout le monde) et ce qui est vu (qui dépendra des mouvements de chacun). La mobilité des chanteurs et du chef permettra de chorégraphier des jeux d’apparition, de disparition, de regroupement et de dispersion qui suivront le dessin de la partition de Berio.” (Joris Lacoste)

Distribution & Mentions légales

Luciano Berio, Sébastien Roux, compositeurs
Joris Lacoste, direction artistique et mise en scène
Claire Croizé, chorégraphe et assistante à la mise en scène
Filip Rathé, direction musicale

HYOID voices
Esther Rispens, Naomi Beeldens, Ellen Wils, Fabienne Seveillac, Andreas Halling, Arnout Leems, Tiemo Wang, Pascal Zurek

Florian Leduc, lumières et scénographie
Fabienne Seveillac, co-conception artistique

Patrick Delges (Centre Henri Pousseur), son
Camille Lézer, ingénieur du son
Régisseur général : en cours de distribution

Production déléguée : La Muse en Circuit – CNCM & HYOID voices
Soutien du Gouvernement flamand
Coproducteurs : Musica / Centre Henri Pousseur / de Bijloke / C-TAKT / La Soufflerie, Rezé
Coproducteurs en cours de confirmation : Mac de Créteil / La Philharmonie, Paris / Festival d’Automne

Agenda

2023

* 03.06.2023 | Création, Chinastraat, Gand (BE) | en partenariat avec le Muziekcentrum de Bijloke.

‘A-RONNE’
by Luciano Berio & Sébastien Roux
with Joris Lacoste & HYOID

‘Theatre of the ear’ : live performance with headphones, for 8 voices a cappella and electronics

 

Luciano Berio wrote two versions of ‘A-Ronne’. The first one for five actors and the second one for 8 voices. Joris Lacoste offers a new version of the latter in a contemporary and electronic listening format.
Conceived as a kind of musical documentary on a poem by Edoardo Sanguineti, this musical piece mixes excerpts and allusions to numerous other texts: translations of the Bible, Dante’s ‘Divine Comedy’, Goethe’s ‘Faust’, ‘The Communist Manifesto’ by Karl Marx and Friedrich Engels, and snippets of text by Roland Barthes.

‘A theatre of the ear’
In this new stage version, Joris Lacoste brings forward, to its fullest dimension, what Berio called a ‘theatre of the ear’ and which he defined as a type of performance where theatricality is generated internally through vocal expression.
In the words of Joris Lacoste: “There are no characters as such, let alone a plot or argument. The sentences themselves, the words and the voices, all amplified, are the real protagonists of the play. The language(s) is the whole narrative, from A to Z (Z = ‘Ronne’). It is theatre of the mind.”

Live version with electronics and headphones, exploring several listening modes
Equipped with wireless headphones, the spectator hears a version of ‘A-Ronne’ augmented by an electroacoustic prologue composed by Sébastien Roux. “This piece, lasting 20 minutes, will place the spectator in a radio-like listening situation which eventually leads them, almost as if by chance, to a live retransmission of Berio’s piece, exploring the ambiguities between voice and electronics, amplified voices or voices reverberating in the space, voices played in the headphones or ‘leaking in’ through the headphones.” (Joris Lacoste)

Unconventional performance venues
“The show is not intended for traditional theatres, but rather for large spaces such as empty warehouses or underground car parks: listening through headphones will allow for large distances between audience and singers, as well as between the singers themselves. The idea is to explore the disparity between what is heard (the same for everyone) and what is seen (depending on the movements of each person). The mobility of the singers and the conductor will make it possible to choreograph games of appearance, disappearance, gathering and dispersing, all in function of Berio’s score.” (Joris Lacoste)

Distribution & Legal notices

Luciano Berio, Sébastien Roux, composers
Joris Lacoste, artistic and stage director
Claire Croizé, choreographer and assistant director
Filip Rathé, musical director

HYOID voices
Esther Rispens, Naomi Beeldens, Ellen Wils, Fabienne Seveillac, Andreas Halling, Arnout Leems, Tiemo Wang, Pascal Zurek

Florian Leduc, lights and scenography
Fabienne Seveillac, artistic co-conception

Patrick Delges (Centre Henri Pousseur), sound
Camille Lézer, sound designer
Distribution in progress: stage manager

Executive Production : La Muse en Circuit – CNCM & HYOID voices
Support from the Flemish Government
Coproducers: Musica / Centre Henri Pousseur / de Bijloke / C-TAKT / La Soufflerie, Rezé
Coproducers to be confirmed: Mac de Créteil / La Philharmonie,
Paris / Festival d’Automne

Agenda

2023

* 03.06.2023 | Creation, Chinastraat, Gand (BE) | in partnership with the Muziekcentrum de Bijloke.