fbpx

photos © Sylvain Gripoix et Camilla Rehnstrand

ACAPULCO ‘REDUX’

Guitare électrique
Julien Desprez & Gregory Edelein

“Entrechocs de différents éléments sonores, dérives sans brutalité, dé- charges et grésils électriques et oniriques, les vibrations d’Acapulco ont créé leur propre réplique, renversant la proposition initiale, celle d’une approche non conventionnelle de la guitare, par un dispositif scénique avec éclairage radical, où le corps du musicien se retrouve au centre de nouvelles densités musicales.” – La Dynamo de Banlieues Bleues.

Acapulco ‘Redux’ s’inscrit dans la lignée du projet Acapulco (2013), solo de Julien Desprez né de sa démarche de croiser les univers sonores, corporels et formels, entreprise depuis plusieurs années. Ce premier solo développait une forme musicale capable d’accueillir une infinité de sons. Une approche non conventionnelle a émergé et s’est traduite par une gestuelle tranchante et concise. De ces mouvements dictés par la création des sons, une chorégraphie est apparue naturellement, mais le son restait l’intention première.

Acapulco ‘Redux’ prolonge cette intention en questionnant plus loin la relation physique et gestuelle inhérente au medium guitare. Dans cette nouvelle phase du projet, Julien Desprez joue un dispositif qui met sur un pied d’égalité sons, espace et lumière. Les enjeux de la représentation sont légèrement déplacés, les angles d’attaques se démultiplient. Les tensions, ruptures ry saisissements, qu’elles qu’en soient les matières, écrivent un espace-temps singulier. Le chorégraphe et scénographe Grégory Edelein accompagne Julien dans la création de cette performance.


> Télécharger le dossier de présentation (pdf)

Distribution et production

Julien Desprez – guitare et performance
Gregory Edelein – conception et mise en scène
Cécile Guigny – réalisation du dispositif

Production : La Muse en Circuit – CNCM d’Alfortville
Coproduction : Collectif Coax / La Dynamo de Banlieues bleues

Diffusion : Murailles Music

Julien Desprez

Né à Paris, il commence la guitare en autodidacte à l’age de 16 ans. Il intègre ensuite les conservatoires de Yerres et de Montreuil d’où il sort avec un D.E.M et une médaille d’or jazz. Parallèlement, il participe à divers concerts qui lui donnent l’occasion de côtoyer Charlie Haden, François Jeanneau, Tortoise, Louis Sclavis, Stephane Payen, Guillaume Orti, Benoit Delbecq, Han Bennink, Edward Perraud, Hubert Dupont, Rob Mazurek, Jeff Parker, Gilles Coronado, Beñat Achiary, David Grubbs, Doug Wamble, Marc Ducret, Sylvain Darrifourcq, Thomas Depourquery, Eve Risser, Mederic Collignon, Magic Malik, Emmanuel Bex, Hasse Poulsen…

Membre co-fondateur du Collectif Coax, coopérative de musiciens basé à Paris et créé en 2008, récemment labellisé ‘Compagnies Nationales’ par le ministère de la Culture et de la Communication, son travail se situe aujourd’hui autour de tous les questionnements existants au sein d’un espace scénique, à travers le corps, l’espace et la lumière, mais où le son demeure central. Évoluant entre arts sonores, performance et musiques improvisées contemporaines, à mi-chemin entre la chorégraphie – sans pour autant être dansées –, la scénographie et le concert, les performances qu’il crée sont le fruit de cette réflexion : les musiciens sortent de leur simple position de créateurs de son et sont poussés à assumer et utiliser pleinement leur corps.

Sa rencontre avec Grégory Edelein autour de son projet Déconcerter a été déterminante. Cela été l’occasion d’une réflexion et d’une pratique autour du corps du musicien. Intention qu’il continue à travers Acapulco ‘Redux’.

Gregory Edelein

Né en 1978 à Toulouse, il vit actuellement à Bruxelles. Après deux années de sociologie, il se forme pendant cinq ans au sein de l’École nationale supérieure des Arts du Cirque (CNAC) en France, puis travaille pendant plusieurs années avec différents chorégraphes, notamment Pierre Rigal et Aurélien Bory, ou Koen Augustijnen des ballets C. de la B. en Belgique.

Depuis 2010, il développe ses propres projets et se rapproche des arts visuels. Son travail s’axe autour de la photographie, la vidéo, l’édition de livres ou l’organisation d’interventions dans l’espace public. Son projet charnière est Déconcerter, performance chorégraphiée pour 3 musiciens réalisée dans le cadre du Tanzplan Germany, au cours duquel il rencontre Julien Desprez.

Depuis trois ans, son projet “(entre)” investit les qualités spatiales, symboliques, historiques ou politiques du signe parenthèse. Une sorte de tentative absurde pour établir de nouveaux liens entre typo- et topo-graphie. Il prépare actuellement un livre sur le voyage à vélo (de Bruxelles à Florence) qu’il a réalisé pour aller consulter le manuscrit de 1399 contenant la première parenthèse attestée.

Parallèlelement à ses activités dans le spectacle et l’art contemporain, il prend part à des démarches collectives autour des notions d’espace public, du paysage, de la finance et du capitalisme ; il continue aussi à s’intéresser à de nouvelles techniques et médias pour en venir aujourd’hui à approfondir ses connaissances dans l’ébénisterie et le design bois…

Agenda

2019

28 septembre 2019 | Festival Musica, Strasbourg
29 avril 2019 | Mindard Schouwburg Gand, Belgique
22 mars 2019 | La Casa Musicale, Perpignan
21 mars 2019 | Dada, Toulouse
7 février 2019 
| Théâtre d’Orléans, Scène nationale d’Orléans
2 février 2019 
| La Folle journée | Le Lieu Unique, Nantes
1er février 2019
| Le Quartz Scène nationale de Brest
20 janvier 2019 | Festival Autres Mesures | Frac Bretagne, Rennes

2018

28 novembre 2018 | Concert STUK, Leuven (Belgique)
16 novembre 2018 | Concert à la Briqueterie, Amiens
11 octobre 2018 | Concert à l’Espace Mendès, Poitiers
12 juin 2018 | Théâtre Municipal, La Ferté-sous-Jouarre
11 juin 2018 | Médiathèque, Ozoir-la-Ferrière
3 mai 2018 | Delco Festival au Paloma, Nîmes
3 mai 2018 | Delco Festival au Paloma, Nîmes
7 avril 2018 | Antipode MLC, Rennes
5 avril 2018 | Concertgebouw, Brugge (Belgique)
9-10 mars 2018 | Foyer du Centre National de la danse, Pantin
8 mars 2018 | Le Cube, Issy-les-Moulineaux

2017

2 décembre 2017 | CAC – La Traverse, Alfortville
10 novembre 2017 | Silencio, Paris
9 octobre 2017 | CND de Pantin
8 octobre 2017 | Tribu Festival | Dijon
5 octobre 2017 | UH Festival | Budapest (Hongrie)
4 octobre 2017 | Trianon Ouverture Biennale NEMO – Biennale des arts numériques | Paris
29 septembre 2017 | Match & Muse Festival v Zurich (Suisse)
22 septembre 2017 | Todays Art Festival | La Haye (Pays-Bas)
9 septembre 2017 | Skanu Mežs Festival | Riga (Lettonie)
29 juillet 2017 | Fest Jazz | Lisbonne (Portugal)
14 mai 2017 | Trondheim Jazz Festival | Trondheim (Norvège)
13 mai 2017 | Ear the Ground Festival | Gent (Belgique)
29 avril 2017 | Intonal Festival | Malmo (Suède)
1 avril 2017 | Festival ELECT()CUTION, Ensemble Sillages | Passerelle centre d’art contemporain, Brest

2016

14 décembre 2016 | Festival Kino Beat | Porto Alegre (Brésil)
3 décembre 2016 | Festival Novas Frequencias | Rio de Janeiro (Brésil)
10 novembre 2016 | Festival Météo | La Filature, Mulhouse
17 septembre 2016 | Festival Court Toujours | NEST CDN de Thionville
14 mai 2016 | Festival Extension | Café de la Danse, Paris
2 avril 2016 | Soirée /DECA/DANSE | Théâtre de Vanves
20 janvier 2016 | Festival Némo – Biennale des arts numériques |
La Dynamo, Pantin