Avec des dialogues poétiques pleins d’arguments philosophiques, Koltès fait en sorte que les deux personnages de la pièce – un marchand et un client – s’engagent dans un jeu d’échanges de mots, mettant en évidence l’essence de l’existence des gens modernes autour de “désirs”.
Cette coproduction entre Taiwan et la France met en avant le travail de Roland Auzet et de deux actrices taïwanaises, Yen-Ling HSU et Angie WANG, pour une présentation du spectacle dans l’espace public. Le public est invité à mettre des écouteurs et à se promener dans la rue pendant la nuit pour écouter le processus de la transaction et suivre les échanges entre le marchand et le client. Le public ressent d’une part l’incertitude et la tension d’être dans l’espace public et d’autre part d’écouter la conversation privée à travers les écouteurs.

A une époque où la frontière entre le public et le privé s’estompe et se dissout progressivement, la forme du théâtre est elle aussi continuellement rénovée. Le théâtre sonore immersif de Roland Auzet vous fera reconsidérer la distance et la relation entre les individus, l’espace et la société en écoutant les dialogues et les conversations privées sur les désirs à travers des écouteurs.