Enseignement général et spécialisé

La Muse en Circuit privilégie une pédagogie de projet construite autour de la création musicale et des nouvelles technologies.

Transmettre, c’est d’abord susciter la curiosité.
La découverte du sonore, des musiques savantes et de leur rapport aux nouvelles technologies, l’analyse des nouveaux gestes instrumentaux doivent être démystifiées. Nous voulons faire découvrir l’inouï de l’électroacoustique, la vitalité de nos musiques contemporaines, donner un accès à la richesse de nos mondes sonores ainsi qu’à l’originalité de nos imaginaires musicaux.
Les questions de transmissions sont au centre des préoccupations de la Muse en Circuit. Ces projets s’inscrivent dans une démarche propre à l’éducation artistique et culturelle qui privilégie le contact direct avec les œuvres, avec les artistes ainsi que la pratique artistique.

– projets avec l’enseignement général (écoles, collèges et lycées) afin de développer la conscience de notre environnement sonore, de favoriser l’accès aux technologies audionumériques et à la création musicale par des ateliers, de la captation sonore à la réalisation électroacoustique.

– projets avec l’enseignement spécialisé (conservatoires) afin de sensibiliser à la création contemporaine, proposer un travail autour de l’interprétation, des techniques de jeu spécifiques, développer un esprit d’ouverture envers des approches différentes de la pratique musicale traditionnelle via, en particulier, l’improvisation, les traitements informatiques, les partitions graphiques.

Initiées par la Muse en Circuit, « Les 24 Heures du Son » constituent une approche artistique et pédagogique significative, complémentaire des enseignements déjà en place au sein des collèges. Il s’agit de proposer au jeune public une découverte de la création sonore et de lui enseigner l’écoute, tant esthétique que technique. Les ateliers de création d’œuvres électroacoustiques qui rythment ces « 24 heures du son » ont pour vocation de favoriser l’éveil à l’environnement sonore et à la pratique musicale. Réalisées à partir de prises de son et de traitements informatiques, ces compositions sont éventuellement vouées à remplacer la sonnerie traditionnelle de l’établissement.

soundcloud.com/24hduson

L’objectif des « Bahutscopies » est double : proposer au public lycéen la transmission d’une culture de l’écoute, tant esthétique que technique et développer chez les adolescents une sensibilité pour l’environnement sonore. Les actions sont principalement consacrées à la création de courtes pièces musicales réalisées à partir de prises de son et de traitements informatiques issus des outils de formation des adolescents. Ces miniatures sont destinées à valoriser l’apprentissage des élèves, notamment dans le cadre des formations professionnelles. Tous les travaux donnent lieu à une restitution et sont publiés sur les sites Internet de la Muse en Circuit (www.alamuse.com / www.soundcloud.com).

Créer une oeuvre radiophonique.
En alternance avec le Concours Luc Ferrari réservé aux compositeurs, Radio’ratorio offre aux classes de collèges et lycées la possibilité de réaliser une œuvre radiophonique dans des conditions professionnelles et de bénéficier d’une diffusion à la radio et lors du Festival Extension, festival de La Muse en Circuit dédié à la création musicale sous toutes ses formes. Il permet, après sélection par un jury, de retenir trois projets de création et d’offrir à chacun des lauréats la possibilité de réaliser une œuvre d’une dizaine de minutes.

Découvrir un art vivant.
L’art radiophonique raconte avec des sons, imagine pour l’oreille des univers acoustiques narratifs ou abstraits en utilisant toutes les possibilités de notre environnement sonore : voix, sons du quotidien, sons instrumentaux… De la captation au mixage final en passant par la conception et l’écriture d’un synopsis, de la recherche d’univers sonores originaux aux enjeux actuels de la création, l’art radiophonique est un large champ d’investigation particulièrement ouvert à des projets artistiques et pédagogiques transversaux (quelles que soient les disciplines) menés par des classes de collège ou de lycée. Il répond bien aux exigences croissantes du développement de l’éducation artistique et culturelle.

Partenaires

Concours organisé par la Muse en Circuit, Centre national de création musicale, en association avec l’ARIAM Île-de-France et le soutien de Radio-France, Radio Campus Paris, Les Rectorats de Créteil, Paris et Versailles.