Réflections partisanes sur l’usage du live électronic

Journées d'informatiques musicale 09

© Christophe Raynaud de Lage

« Dans le cadre d’une création électroacoustique – ou du moins, dans sa relation à la technologie – le compositeur fait face aujourd’hui à deux distinctions quant à la finalité des outils mis à sa disposition. D’un côté, les outils pensés pour la création divergent de ceux utilisés pour la diffusion. De l’autre, ces mêmes outils ont été élaborés différemment s’ils sont destinés aux musiques savantes ou développés dans un système industriel pour le plus grand nombre. Les musiques savantes optimisent leurs outils afin de satisfaire un désir d’universalité alors que les « produits » issus du monde industriel se focalisent sur des besoins de stabilité et d’optimisation du résultat.
Cette distinction implique une problématique sous-jacente, notamment aux vues des moyens financiers et techniques alloués à la production d’un spectacle ; comment optimiser la composition en vue de son interprétation finale : le concert ? Et par extension, les outils utilisés dans nos musiques sont-ils toujours les plus légitimes ? » S.Béranger

 

Téléchargez la publication « Réflexions partisanes sur l’usage du live electronic ».

Publication