MuseInSitu : Les Automates de Descartes

quatuor IMPACT

Les Automates de Descartes interroge la réalité de ce que l’on voit et de ce que l’on entend à travers quatre corps de musiciennes-machines.

S’appuyant sur les œuvres originales de différents compositeurs aujourd’hui, la démarche des interprètes est de travailler la relation entre le geste et le son, en jouant sur des illusions visuelles et sonores.
Le programme de cette soirée est une restitution de résidence. Il s’articule autour d’extraits de six œuvres, dont deux créations, qui proposent une théâtralité gestuelle et sonore. Dans leurs interprétations, les musiciennes intègrent du déplacement, de la mise en espace, de la danse, de la parole… Elles utilisent également des pédales d’effets, des néons, des smartphones et des bandes sonores.

Programme (extraits des pièces suivantes) :

  • Alexandros Markéas – Obsessions
  • Simon Steen-Andersen – Study for String Instrument #1
  • Natacha Diels – Nightmare for Jack
  • Alessandro Perini – Les Automates de Descartes
  • Simon Løffler – B
  • Louise Hakim – Création chorégraphique

 

Cette première étape de travail donne un aperçu de la programmation musicale du spectacle. L’aspect scénique (chorégraphique, décors, lumière, costumes) – qui occupe une place essentielle dans la cohésion du spectacle – fera l’objet de résidences ultérieures. La mise en scène sera donc éclipsée pour cette restitution.
La première aura lieu au Théâtre de Vanves (salle panopée) à l’automne 2018.

Le quatuor IMPACT, fondé par l’altiste Julia Robert en septembre 2016, a la volonté de défendre un répertoire de musique nouvelle qui décloisonne les genres, de développer des rapports innovateurs en rapport au son, à l’espace et au geste, permettant de placer le quatuor à cordes dans un dispositif scénique évolutif. Il réunit des personnalités fortes, aux potentialités d’improvisation et de danse : aux violons Szuhwa Wu et Irène Lecoq, au violoncelle Anaïs Moreau. Invité par le collectif WARN!NG à se produire à l’église Saint Merri à Paris et au théâtre du Garde-Chasse des Lilas, le quatuor IMPACT compte de nombreux partenariats forts en création : la Muse en Circuit, la Fondation Royaumont, le Théâtre de Vanves, l’Inter Arts Center de Malmö. À l’automne 2018, la création des Automates de Descartes sera créé au Théâtre de Vanves. Anne Montaron invite le quatuor dans son émission en 2019. C’est l’occasion pour le quatuor d’initier une nouvelle collaboration avec un compositeur, qui fera très certainement l’objet de leur prochain projet. Les deux compositrices susceptibles de collaborer avec le quatuor sont Jennifer Walshe et Jessie Marino.

Szuhwa Wu & Irène Lecoq – violons
Julia Robert – l’alto
Anaïs Moreau – violoncelle
Or Katz – Mise en scène, scénographie & costumes
Thomas Leblanc – Création lumière
Mathilde Genas – Son

Vous aurez le plaisir de plonger dans l’univers visuel du spectacle à travers l’exposition des dessins de la metteuse en scène Or Katz.

Partenaires et soutiens : Fondation Royaumont – Le Théâtre de Vanves – La Muse en Circuit – Michèle Gagliano, présidente de l’association Leidesis.

crédit : Or Katz

Performance

30_03_2018
to 20:00

La Muse en Circuit, Centre national de création musicale
18 rue Marcelin Berthelot - 94140 Alfortville

réservations conseillées

01 43 78 80 80