Article 9 : Nul ne peut être

Uriel Barthélémi, Entissar Al Hamdany

Article 9 : « Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ni exilé »

A l’occasion des 70 ans, de la déclaration universelle des droits de l’homme, Uriel Barthélémi présente une performance triptyque. La première partie, présentée ici en collaboration avec le danseur hip-hop Entissar Al Hamdany, se concentre sur l’aspect utopiste de l’article 9 : « Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ni exilé ». Les univers respectifs des deux performers traduisent d’une tension palpable, un « battle » permanent entre musique et danse, face à une apparente impossibilité de dialogue.

performance

21_10_2018
to 18:00

Dans le cadre de la FIAC 2018
Petit Palais, Hall d’entrée
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris