Michel Risse

Multi-instrumentiste, électroacousticien, compositeur et directeur artistique de la compagnie Décor Sonore, Michel Risse envisage la ville comme un espace d’invention pour ses compositions sonores.

prsite_MichelRisseIl se nourrit des sonorités, des résonances, des harmonies des éléments naturels ou industriels composant notre quotidien urbain pour nous proposer une écoute du monde inédite. Ces réalisations singulières offrent une nouvelle perception de notre environnement sonore et réinventent notre rapport à la musique.
Michel Risse a étudié la musique et les percussions au CNSM de Strasbourg avec Jean Batigne, mais aussi avec les Gnaouas et Ahuaches d’Afrique du Nord et au sein de divers groupes rock, jazz et autres “ orchestres attractifs français ” ainsi qu’en compagnie d’artistes les plus divers, de Moondog à Vince Taylor en passant par Angel Parra, Nicolas Frize, Herbe Rouge ou le Grand Orchestre Bekummernis, tout en poursuivant ses études de musicologie à l’université de Paris 8. Cette expérience de percussionniste, poly-instrumentiste et improvisateur l’a rapidement mené dans de nombreux studios pour l’enregistrement de musiques de films et de scène, et surtout sur la scène des théâtres (TNS, Th. de Bourgogne…).
C’est dès 1972 qu’il compose ses premiers “ décors sonores ”, installations électroacoustiques pour lieux publics (Strasbourg : Porte de l’Hôpital, Musée d’art moderne (1984), Fnac (1982), Agadir : hôtel Atlas (1977), Paris : Palais de Chaillot (1983).
Responsable des arrangements et de la réalisation audio pour de nombreux disques, il a publié une multitude d’articles pour la presse technique audio et musicale. Sa discographie compte une trentaine de références, dans lesquelles il apparaît tour à tour comme instrumentiste, réalisateur, arrangeur ou compositeur. Il est également le partenaire de nombreuses créations de Serge Hureau et du Hall de la Chanson.
L’invention du premier spatialisateur octophonique du monde en 1984 pour le projet “ Faux Vent ” de Pierre Sauvageot marque leur collaboration et la fondation de Décor Sonore, unité de création et de recherche dont il est aujourd’hui le directeur artistique.

Audio