Maxime Pascal

Maxime Pascal, né en 1985, a grandi à Carcassonne où il débute le piano puis le violon à l'âge de neuf ans. Après des études de musique à Tarbes et à Bayonne, il est reçu en 2005 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP). Il étudie la direction d'orchestre avec François-Xavier Roth et Nicolas Brochot puis reçois les conseils de Pierre Boulez et George Benjamin. Il est choisi en 2011 pour participer à l'Académie de l'Ensemble Modern et à diriger plusieurs concerts au festival de Schwaz en Autriche. Maxime Pascal fonde en 2008 l'ensemble Le Balcon dédié à la création et à l'interprétation de tous les répertoires sur instruments sonorisés.

photo_maxime-pascalIl donne ainsi à entendre la musique des compositeurs de sa génération tels que Pedro Garcia-Velasquez, Juan-Pablo Carreño, Marco Suarez, Arthur Lavandier, Benjamin Attahir, Fernando Fizbein et Michael Lévinas avec lesquels il tisse des liens puissants.

Il affirme tôt la volonté de jouer à Paris avec les solistes du Balcon la musique scénique de Karlheinz Stockhausen, il présente en 2010 les scènes Examen et Le Requiem de Lucifer extraites des Opéras Jeudi et Samedi de lumière. Il donnera en Mars 2012 Le Voyage de Michael autour de la terre, ce qui l’amène à travailler régulièrement à Ku¨rten avec la flûtiste Kathinka Pasveer et la clarinettiste Suzanne Stephens. En février 2011, il réalise aux côtés de Pierre Boulez la première version sonorisée du Marteau sans Maître. Il dirige ensuite à Miami et à Paris l’oeuvre Vortex Temporum de Gérard Grisey avec le pianiste Alphonse Cemin. Il donne en mai 2011 en création mondiale la version française de la pièce radiophonique Words and Music de Morton Feldman/Samuel Beckett dans une mise en scène de Damien Bigourdan.

Il est invité avec Le Balcon au Festival Mostra Sonora de Valencia, au festival de Cordessur- Ciel, à la Florida International University de Miami, au festival Musica de Strabourg et par Marco Stroppa à donner un concert la Hoschule de Stuttgart. Il est également invité en novembre 2011 à diriger l’ensemble espagnol Mixtour dans le cadre du festival TempoLiszt de Madrid.

Parrallèlement, il est depuis septembre 2007 le directeur musical de l’Orchestre Impromptu, une formation symphonique constituée de quatre-vingt instrumentistes avec laquelle il donne une dizaine de concerts par an.

Maxime Pascal se produira cette année aux Folles Journées de Nantes et de Tokyo, au Festival Ars Musica de Bruxelles, au Festival de Pâques de Deauville, à la Villa Medicis de Rome, au Festival Paris Quartier d’été ainsi qu’aux Salines d’Arc-et-Senan. Il dirigera en 2013 la tournée Le Marteau sans Maître du Balcon au Canada ainsi que l’opéra Ariane à Naxos de Richard Strauss au Théâtre de l’Athénée – Louis Jouvet. Il enregistrera la même année pour le label AEON Les Quatre chants pour franchir le seuil de Gérard Grisey avec la chanteuse française Julie Fuchs.

Maxime Pascal est en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis septembre 2010. L’Académie des Beaux-arts lui décerne en novembre 2011 à l’Institut de France le Prix de musique de la Fondation Simone et Cino del Duca pour le début de sa carrière.